En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies.

J’accepte

Elke Van den Brandt, Nawal Ben Hamou et Barbara Trachte se coupent les cheveux en soutien aux femmes iraniennes

Le 7 ocotbre 2022


Après Marion Cotillard, Angèle, Juliette Binoche et Charlotte Gainsbourg, c’est au tour de Elke Van Den Brandt (GROEN), ministre bruxelloise de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière, Barbara Trachte (ECOLO), Secrétaire d’Etat à la Région bruxelloise et Nawal Ben Hamou (PS), également secrétaire d’Etat bruxelloise à l’Egalité des chances de se filmer en train de se couper une mèche de cheveux. Un symbole fort qui fait référence à la révolte qui a lieu en Iran suite à la mort de Mahsa Amani.

 

Les vidéos #HAIRFORFREEDOM sont actuellement virales sur les réseaux sociaux. En effet, la toile se déchaine à la suite de la mort de Mahsa Amani survenue le 16 septembre 2022.

Le 13 Septembre, cette étudiante iranienne de 22 ans a été arrêtée et torturée par la police des mœurs pour « port de vêtements inappropriés » parce qu’une simple mèche de cheveux outrepassait son voile. Trois jours plus tard, elle perd la vie à cause de ses blessures.

Depuis, le monde entier s’indigne et plusieurs manifestations ont lieu en Iran. Les femmes politiques bruxelloises décident de se joindre à cette cause. On aperçoit sur le compte Instagram officiel de Elke Van Den Brandt une vidéo où la ministre de la Mobilité, Nawal Ben Hamou et Barbara Trachte se coupent les cheveux sous un air de Bella Ciao. Elles dédient la vidéo « au courage immense des femmes iraniennes dans leur combat pour la liberté. Et aussi à toutes les personnes qui les soutiennent ». 


Andréa Mongbondo